Cet article est dans la rubrique :
Les Tanékas

Présentation générale

Les Tanékas forment un peuple d’environ 35.000 agriculteurs au nord du Bénin dans la région de Djougou, près de Copargo. De manière originale pour l’Afrique, ce peuple s’est constitué par des apports successifs de différentes ethnies dans les périodes de troubles guerriers.

Sur la signification de leur nom, il y a deux versions : Ceux des pierres ou Les grands guerriers. Ces deux définitions, qu’ils apprécient tout autant, reflètent parfaitement les caractères principaux de leur culture.

Leurs villages sacrés sont situés sur la « montagne » de 654 mètres qui porte leur nom. Tous les rites importants y ont lieu, en particulier les enterrements et les passages de classes d’âge. Mais les Tanékas vivent dans les plaines avoisinantes par hameaux de 3 à 10 foyers, où ils cultivent à la houe et sans attelage.

Leur semaine est un cycle de quatre jours, chacun correspondant au jour d’un marché : Copargo, Djougou, Pabégou et Katabam.

Tanéka Béri