Cet article est dans la rubrique :
Préparations culinaires

Les beignets roulés à l’arachide

La fabrication des beignets d’arachide racontée par Jean-Baptiste.

Savez-vous comment l’on obtient de l’huile à partir de l’arachide de façon manuelle et traditionnelle ? Et bien j’avoue que moi non plus je ne maîtrise pas trop la transformation. Suivons alors ensembles.

éTAPE 1 :

JPEG - 23.3 ko

Il faut donc disposer d’une certaine quantité d’arachide. Les femmes en ont puisqu’elles se l’ont procuré au marché hier.

éTAPE 2 :

JPEG - 30.4 ko

Ensuite il faut torréfier les graines afin d’ôter aisément l’enveloppe. Parait que cela facilite également l’extraction de l’huile.

éTAPE 3 :

JPEG - 11.8 ko

Pour ôter l’enveloppe des graines, elles utilisent un morceau de bois. Un mouvement de va et vient sur les graines permet d’atteindre l’objectif.

éTAPE 4

JPEG - 30.1 ko

Cette étape consiste à vanner. Ainsi, l’arachide est "purifiée".
JPEG - 28.1 ko

L’arachide ainsi nettoyée est envoyée au moulin pour y être moulue.

éTAPE 5 :

JPEG - 24.6 ko

L’obtention de la pâte est le point de départ d’une seconde phase du processus. Celle qui conduit inexorablement vers les "kouli-kouli" ou "kaka kpaï" entendez "galettes". Les femmes frictionnent, pétrissent, malaxent, brassent profondément la pâte obtenue pendant une vingtaine de minutes, en y ajoutant quelques décilitres d’eau chaude par moment. Pendant ce procédé, elles l’assaisonnent, l’épicent en y additionnant piment et oignons moulus, ail, et autres condiments.

éTAPE 6 :

JPEG - 27 ko

Au bout de 20 mn environ, l’huile d’arachide, (ah ! de l’huile ! enfin de l’huile), commence à suinter ; pardon, à dégouliner.
JPEG - 16.3 ko

éTAPE 7 :
Elles utilisent les boules de pâte obtenues après l’extraction de l’huile pour donner forme aux galettes. Le procédé est simple : l’on prélève de cette boule la quantité de pâte que l’on juge nécessaire de suffire pour former une galette. Sur une planchette bien rabotée, poncée et nettoyée, l’on fait rouler cette pâte jusqu’à lui donner la forme voulue. Généralement, elle est allongée. Mais l’on donne aussi d’autres formes.

JPEG - 27 ko

éTAPE 8 :
L’huile obtenue est mise dans une marmite adaptée, puis le tout porté au feu. Les galettes sont soigneusement et précautionneusement déposées au fond de la marmite. Cinq à dix minutes suffisent, selon le feu, à faire cuire ces ‘’sticks ‘’ dans une passoire posée sur un bol. L’huile qu’ils ramènent de la casserole s’échappe à travers la passoire pendant le temps de refroidissement.

JPEG - 19.7 ko

éTAPE 9 :
Comment ne pas saliver devant cette passoire ! Comment ne pas gouter ? Qui me l’interdirait même ? Il me suffit de débourser 5 fcfa pour en avoir une. ça y est ! Il ne reste que la commercialisation de l’huile et des sticks. Mais déjà sur place, des gens viennent en acheter.

JPEG - 23.1 ko

Voilà ! Ainsi s’achève le processus.

Ce reportage a été effectué dans le cadre de l’action Tara-Tate soutenu par l’association MEMBENIN.