Cet article est dans la rubrique :
Le Bénin

La commune de Copargo

-  Le milieu physique :

  • Le relief :
    Le relief de la commune appartient à un ensemble caractérisé par la dominance de la chaîne de l’Atacora. Le chaînon Tanéka a un sommet qui avoisine une hauteur de 654 mètres. Le reste du territoire est constitué de vastes plaines boisées.
  • Le climat :
    Le climat, de type soudano-guinéen est nuancé par le relief atacorien. Un vent sec et frais appelé harmattan y souffle de décembre à février. La zone connaît deux saisons : une saison sèche allant de mi-octobre à mi-avril et une saison des pluies de mi-avril à mi-octobre.
  • L’hydraugraphie :
    Les précipitations varient de 800mm à 1300 mm et atteignent une hauteur remarquable de 1492 mm. Les fleuves les plus importants sont l’Ouémé, le Yari, le Gbangbaré, le Saguigui, le Pabégou, le Baana, le Sountchoulou, le Danêgou, le Sounêgou, le N’kouéma et le Makouloukou.
    Quant aux sols, ils sont de type ferrugineux tropicaux, ferralitiques ; et à tendance hydromorphe.
  • La végétation :
    La végétation est constituée de savances arborées et herbeuses qui caractérisent la zone. Les principales espèces arbustives sont : le karité, le néré, les manguiers et le caïlcédrat qui se recontrent un peu partout. Il existe une forêt classée d’une superficie de 1091 ha.

-  Les données démographiques :
Selon les données provisoires du recensement général de la population et de l’habitation de 2002 (RGPH3), la population de la commune est de 50820 habitants contre 35665 en 1992. La population féminine est estimée à 25282 et les hommes à 25538.
La commune est peuplée en majorité des Tanéka et Lokpa qui représentent 83% de la population et des peuhls (7,2%). On y rencontre également les autres groupes socio-ethniques : les Haoussa (1,4%), les Dendi (1%), les Otammari (1%). Le reste de la population est constituée des Sola, Boufalé, Bariba, Fon, etc.
Les religions pratiquées par les populations de la commune sont : les religions traditionnelles (70%), l’Islam (18%) , le christianisme (8%).

-  L’organisation administrative :
Commune du département de la Donga, Copargo s’étend sur 872 kilomètres carrés. Elle est limitée au nord par les communes de Djougou et Ouaké et à l’ouest par le Togo.
La commune de Copargo est subdivisée en quatre arrondissements : Anadana, Copargo, Pabégou et Singré. Ces arrondissements comprennent 28 villages et un quartier de ville.

Kopargo

Cet article est extrait de la plaquette de présentation de la commune de Copargo.

Copargo